Après le vent, le bonheur par Gabrielle DESABERS

Après le vent, le bonheur

Titre de livre: Après le vent, le bonheur

Auteur: Gabrielle DESABERS


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Primary: Après le vent, le bonheur.pdf - 29,629 KB/Sec

Mirror [#1]: Après le vent, le bonheur.pdf - 20,400 KB/Sec

Mirror [#2]: Après le vent, le bonheur.pdf - 48,265 KB/Sec

Gabrielle DESABERS avec Après le vent, le bonheur

Livres connexes

Un roman policier sans hémoglobine


Synopsis
Dans la campagne bretonne, un homme s’interpose dans une bagarre.
Dans un ministère parisien, une jeune femme surprend une conversation intrigante.
Lui, Romain, a créé en Bretagne une entreprise de développement de sites internet et consacre beaucoup de temps à ses passions.
Elle, Elsa, mène une brillante carrière de haut fonctionnaire. Sa vie parisienne trépidante lui permet d’occulter ses souffrances et ses doutes…
Ils se sont connus au lycée et se sont perdus de vue depuis dix ans. Une fête organisée par leur ancien établissement scolaire les remet en présence.
Un accident va bousculer leurs existences et les plonger au sein d’un trafic au prétexte écologique, dont les ramifications cachent des surprises et des dangers.
Romain découvre que certains conflits liés à l'implantation d'un parc éolien ont leurs racines dans la Deuxième Guerre Mondiale. Que s'est-il passé pendant cette période troublée qui puisse justifier des haines aussi tenaces ?
Qui peut en vouloir à Elsa au point d'essayer de l’éliminer ?
Cette intrigue mêlant malversations nationales et luttes villageoises nous entraîne, par l’intermédiaire d’Elsa et de Romain, face aux choix professionnels, amoureux, familiaux et géographiques auxquels la jeune génération est confrontée. Leurs questionnements sont ceux auxquels nous devons tous faire face.

Extrait
Chapitre 1 : Au détour d’un virage, Romain freine brutalement. Un tracteur bloque la route et deux hommes s’empoignent vigoureusement. Romain saute de son véhicule et se précipite :
— À quoi vous jouez ? crie-t-il en essayant de les séparer.
Surpris par son arrivée, les deux lutteurs ont relâché leur prise et Romain réussit à s’interposer. Et tout en les maintenant vigoureusement, il tente de comprendre leurs vociférations. Il décode à gauche :
— De toute façon, dans ta famille, vous n’avez toujours été que des pourritures !
La réponse de droite ne se fait pas attendre :
— Et vous ! Des cons, qui se prennent pour des héros ! Ce n’est pas parce que tes grands-parents faisaient partie du réseau Shelburn que le courage est héréditaire.
— Ne parle pas de ce que tu ne connais pas. Vous, vous étiez des collabos.....

Chapitre 2: ...— Oui, d’accord. Mais débrouille-toi pour trouver les arguments sonnants et trébuchants qui peuvent emporter au plus vite les décisions. Ces braves gens ont certainement une faille.
— Ah ! Merde ! Il est 10 heures, j’ai un rendez-vous, je te mets dehors, Olivier. Salut.
— Salut.
Elsa a tendu l’oreille, s’est assise à nouveau et a suivi toute cette conversation...La discussion qu’elle vient d’entendre lui laisse une impression trouble. Plusieurs fois, des bribes de phrases volées dans le couloir de ce bureau, des voix qui se taisent à son approche, des coquilles étonnantes dans certains dossiers, des énervements incompréhensibles de Laurent lui ont fait penser que ce dernier cachait quelque chose ou gérait une activité parallèle ou les deux....

Ce qu’ils en disent
"J'ai adoré ... vite captivée par ce roman que je l'ai lu d'une traite !
L'intrigue est bien ficelée, entre ministère parisien et bourgade bretonne, entre éoliennes et montages financiers frauduleux, avec Romain et Elsa comme fils conducteurs très attachants. Ce livre est bien construit, bien documenté, l'écriture est très agréable." Commentaire de Cathy sur Amazon

"Je n'ai pas lâché ce roman du début à la fin. Les vies d'Elsa et de romain m'ont rappelé le chemin des jeunes qui m'entourent. Gabrielle Desabers sait dans ce roman comme dans le Foulard de l'imposture nous faire entrer dans son univers. Un moment très agréable de lecture que je recommande à tous." Commentaire de Juliette